Wheeler Dealers + , le site des Fans...

Wheeler Dealers ®, Vendre des voitures, ça rapporte ?

RMC DECOUVERTES – AUTO MOTO – 2024

Vendre voiture Wheeler Dealers

Photo : Ron Lach, Pexels

Jerry gagne-t-il de l’argent ? Peut-on gagner de l’argent en achat-vente de voitures ?

On va parler business aujourd’hui.

Comme nombre d’entre nous les marges de Jerry à la revente vous interpellent. Il y a ceux qui trouvent qu’elles sont confortables et il y a ceux qui pensent qu’elles sont trop faibles pour assurer un business viable.

Alors plongeons-nous en détail dans la partie financière de Wheeler Dealers.

Quelles sont les marges généralement constatées durant l’émission? Sont-elles suffisantes pour assurer l’avenir d’un tel business ? Qui fait le prix de vente ?  Le marché ou la voiture ? 

Quelles sont les marges généralement constatées sur Wheeler Dealers durant les épisodes ?

Avant de commencer, un petit cours de management n’est pas de trop.

Posons les 2 personnages :

  • Gerry, c’est son petit défaut (dans la série, il veut que ça avance, il est un poil radin, tout est toujours trop cher, il va toujours vite en besogne, tout est réparable facilement),
  • De son côté, Adrien ne va jamais assez vite. Il trouve toujours qu’il y a trop de boulot, que la voiture est pourrie.

Le côté speed et rapide en besogne de Gerry lui fait confondre Marge et bénéfice.

Il parle de BÉNÉFICE quand il n’a à ce moment retiré au prix de vente que le prix d’achat et les pièces. Ici on est loin du Bénéfice et on est plutôt dans de la marge brute. Prix vente – Prix d’achat.

Pour arriver au bénéfice, il faut enlever le coût de main d’œuvre, les frais divers et j’en passe.

Parlons donc de la marge qui, vous l’avez compris, devra couvrir TOUS LES COÛTS… et 3000 euros c’est pas énorme. En général, il dégage 3000 euros.

Ces marges sont-elles suffisantes pour en faire d'un Wheeler Dealers personnel un business ?

Les marges lors des épisodes ne dépassent que très rarement les 3000 euros. En soit 3000 euros c’est pas mal mais il faut relativiser avec différents éléments, cela peut suffire sur certains épisodes et être complètement insignifiant sur d’autres (Lamborghini).

Quand vous mettez 50 billets sur la table, vous vous doutez que 3 petits billets potentiels en retour laissent un peu dubitatif ! Il faut bien évidemment prendre en compte l’investissement :

L’investissement : 

  • L’achat du véhicule
  • L’investissement en pièces et sous-traitance
  • Les heures de travail.

Le montant de cet investissement a évidemment un impact sur le prix final que vous pourrez proposer.

 

Quelle question se poser avant d'acheter et de vendre votre voiture ?

Combien êtes-vous prêt à perdre pour gagner 3000 euros ?

 

Pour gagner à coup « presque sûr », vous devez limiter les risques et donc faire plusieurs opérations pour vous assurer une marge moyenne de 3000 euros. Une fois vous gagnez 6000 euros, une fois vous en perdez 3000, une fois vous en gagné 3000 etc.

 

De plus, on remarque en général que la main d’œuvre représente la moitié de la marge.

 

La véritable marge est donc de 1500 euros.

 

Il faut ajouter le temps passé à chercher le véhicule, les déplacements, l’immatriculation.

 

Ici on ne va pas parler de frais professionnels, on reste dans l’activité passion qui vous rapporte. Si l’on passe en pro, 1500 euros sont absolument insuffisants.

 

Alors que penser du Business Model Wheeler Dealers ? Les 2 compères s’extasient toujours sur les prix de vente finaux. C’est un peu du vent. Quand tu as travaillé 50 heures sur un véhicule et tu le vends 3000 € au dessus de ton prix d’achat, il faut mesurer sa joie.

 

C’est un peu « too much », le risque financier est quand même important, réparations inattendues, marché non réceptif.

 

D’autant que Lléquipe a son propre atelier, les heures passées sont fictives, ce qui ne sera pas votre cas si vous devez confier une partie des réparations à des professionnels. Si vous faîtes face à une grosse galère, démontage de boîte, ça va vous coûter, chez Wheeler Dealers, c’est du temps mais pas du risque.

 

Je pense que vous pouvez rêver et peut être faire un coût mais gagner de l’argent, cela me semble assez illusoire.

 

Si on se réfère à l’autre émission Vintage Mecanic, on voit également que les voitures en vente sont négociées assez durement en final, que les marges sont assez faibles quand on voit le niveau des ateliers qui travaillent sur l’émission et donc la qualité de restauration.

 

La solution, trouver la voiture en vogue que personne ne veut au moment de l’achat, que vous rénovez tranquillement en saisissant les opportunités et utilisez pour le plaisir jusqu’à saisir le moment où tout le monde en veut et que vous n’en voulez plus !!!

 

Sérieusement, il faut assumer le risque financier. Comment l’assumer ? Par la passion, si vous ne gagnez rien, votre marge sera le plaisir que vous aurez eu à être l’utilisateur d’une merveille de collection, d’une voiture que vous avez soignée.

Dans la vente de véhicules de collection, qui fait le prix ? Le marché ou la voiture ?

La réponse est malheureusement le marché, c’est à dire que vous n’avez pas vraiment d’influence sur le prix de vente.

Si peu de gens sont intéressés par la voiture, son prix sera bas et ce même si votre restauration est splendide ou le modèle voué à une cote future mais encore ignoré.

 

Vous avez compris que vous ne pourrez pas vendre à un bon prix, un véhicule qui n’a pas la cote au moment de la vente. Vous pourrez investir tout l’argent que vous désirez, vous ne vendrez pas plus cher, peut-être vendrez-vous plus vite.

 

La rénovation de véhicules classiques répond à des impératifs de marché. Un véhicule ne prend de la valeur qu’au bout d’un certain nombre d’années, si vous pouvez investir pour le futur, vous aurez la possibilité de faire de belles plus values. Préparez du cash pour attendre.

Pourquoi une voiture prend de la valeur ?

Laissons de côté les véhicules exclusifs, les véhicules produits en quantités limitées. Attardons-nous sur les véhicules de monsieur tout le monde. 

Pourquoi une 205 Gti a désormais une cote élevée alors qu’elle ne valait rien il y a 15 ans.

A l’époque, tous les jeunes obtenant leur permis rêvaient de cette 205 GTI mais son prix rendait impossible le rêve illusoire. Aujourd’hui, ils ont trente ans de plus, un porte monnaie plus garni et une petite nostalgie s’est installée.  Ils ont 45-50 ans, ils peuvent réaliser leur rêve de jeunesse et se projeter à nouveau dans ses belles années.. Entre nostalgie et hédonisme. 

On a également ces mêmes personnes qui prennent plaisir à rouler dans la voiture de leur père dans laquelle ils ont vécu de belles routes de vacances.  D’où à suivre les cotes des GS, des 504, voire des 505 prochainement.

Pour bien acheter, voyez du côté de l’étranger où l’histoire des voitures n’est pas la même et la côte plus basse.